Elles sont de deux types: l’APL (Aide Personnalisée au Logement) et l’ALS (Allocation Logement à caractère social). Les étudiants en bénéficient au même titre que tout citoyen. Elles sont versées par les allocations familiales (CAF).

Pour bénéficier de l’APL, il faut être locataire à titre principal du logement, faisant l’objet d’une convention entre son propriétaire et l’Etat. Son montant est variable. L’allocation est calculée en fonction des ressources, de la taille de la famille, du lieu de résidence, du montant du loyer et du statut d’occupation. Pour les étudiants, un plancher des revenus est appliqué.

Depuis janvier 1993, l’ALS touche ceux qui ont des revenus modestes, sans distinction de résidence, d’âge ou de situation professionnelle.

Dans les deux cas, l’étudiant doit être locataire, sous-locataire ou colocataire d’un logement. Son logement doit être sa résidence principale et le bail établi au nom de l’occupant.

Pour plus de renseignements, contactez votre Caisse d’Allocation Familiales : www.caf.fr

Source : www.cnous.fr